Annulation de la 14ème édition du Festival de Géopolitique

Après les éditions 2020 et 2021 du Festival qui ont eu lieu en distanciel, la situation sanitaire actuelle ne permet pas aujourd’hui d’organiser l’événement prévu du 24 au 26 mars prochain dans une situation sereine. Dans ce contexte, la Direction Générale de Grenoble Ecole de management a décidé de reporter avec un évident regret le festival 2022 à l’année prochaine.

En attendant le retour du Festival en 2023,  il est possible de (re)visionner en vidéo les conférences et tables rondes.

Le replay est accessible via la chaîne Youtube du Festival : https://www.youtube.com/channel/UC.

 

 

  • 2ème atelier de la Fabrique du Festival 2022

    Technologies de rupture, nouveau terrain d’affrontement géopolitique ?

    Au cours des prochaines décennies, l’impact des évolutions technologiques devrait s’intensifier en bouleversant et amendant les expériences actuelles. Le rythme du changement semble s’accélérer autour des nombreuses « technologies d’avant-garde » telles que l’intelligence artificielle (IA), l’Internet of Things, l’impression 3D, la robotique, les biotechnologies, et bien d’autres.

    Certaines impacteront durablement nos sociétés, nos États et nos industries. Ces innovations, considérées par ailleurs comme « de rupture », portent en elles les prémices d’une concurrence mondiale pouvant mener à de nouvelles hégémonies technologiques. Nombre d’États, de laboratoires de recherches, d’organisations internationales, d’entreprises s’évertuent ainsi à tenter de les identifier sans réellement parvenir à une vision commune. Les observations actuelles montrent l’intensification de la concurrence mondiale pour la « suprématie » technologique et l’évolution des rivalités mondiales. Cette course reste liée aux rivalités présentes et futures entre grandes puissances, principalement Américaine et Chinoise, tout en dépendant des avancées effectuées par des entreprises bénéficiant de moyens, de vision et d’un rayonnement à l’international. L’objet de cette conférence est donc d’apporter une clarification sémantique ainsi qu’une compréhension plus concrète des enjeux liés à ces technologies futures.

     

    Intervenants :
    • Mourad Chabbi, Enseignant-chercheur en géopolitique à Grenoble Ecole de Management

    Enseignant-Chercheur à Grenoble Ecole de Management (GEM), Mourad CHABBI est politiste de formation et possède un Doctorat en sciences politiques. Les relations internationales (sécurité et risques), la zone MENA (Middle East & North Africa) pour laquelle il est spécialiste, ainsi que les questions relatives aux savoirs/technologies à fort pouvoir impactant pour l’évolution future des relations internationales font partie de ses centres d’intérêts.

    • Jean-Marc Huissoud-Germain, Président du comité scientifique du Festival de Géopolitique

    Enseignant-Chercheur à Grenoble Ecole de Management, chargé du programme de géopolitique et relations internationales, Président du comité scientifique du Festival de Géopolitique de Grenoble. Diplômé de Sciences-Po Grenoble et en Histoire et Philosophie à l’Université Pierre Mendès-France. Il a codirigé entre autres Les 100 mots de la Géopolitiques (QSJ N°3829) et les 100 lieux de la géopolitique (QSJ N°3830), ainsi que le Dictionnaire de géopolitique aux Presses Universitaires de France. Il est le co-directeur de la collection « Education à la Paix Economique » aux Presses Universitaires de Grenoble.

     

    Je visionne !       

    Mourad_chabbi_jean_marc_huissoud
  • 1er atelier de la Fabrique du Festival 2022

    Technologie, l’essence de la puissance ?

    Il est assez convenu aujourd’hui de placer pour partie les enjeux de rivalités internationales sur le champ de l’appropriation de technologies, tant celles-ci sont perçues comme les clés du statut des Etats dans le monde à venir, que ce soit sur le plan de leurs capacités militaires, de leur réussite économique ou de leur capacité d’influence et de projection de celle-ci. L’inclusion de la technologie dans le paradigme de la puissance n’est pourtant pas une histoire si ancienne. De plus, la course aux technologies présente des particularités par rapport aux modalités classiques de la compétition pour la puissance, et le jeu est beaucoup plus complexe qu’une simple « Guerre Froide Technologique » entre grandes puissances, bien qu’il y ait des points communs. D’où une tentative de tour d’horizon de ce champ particulier des relations internationales.

     
    Intervenant : Jean-Marc Huissoud-Germain, Président du comité scientifique du Festival de Géopolitique

    Enseignant-Chercheur à Grenoble Ecole de Management, chargé du programme de géopolitique et relations internationales, Président du comité scientifique du Festival de Géopolitique de Grenoble. Diplômé de Sciences-Po Grenoble et en Histoire et Philosophie à l’Université Pierre Mendès-France. Il a codirigé entre autres Les 100 mots de la Géopolitiques (QSJ N°3829) et les 100 lieux de la géopolitique (QSJ N°3830), ainsi que le Dictionnaire de géopolitique aux Presses Universitaires de France. Il est le co-directeur de la collection « Education à la Paix Economique » aux Presses Universitaires de Grenoble.

     

    je visionne !       

     

     

Partenaires premium

Partenaires media

Contact